Benjamin le Lutin PDF

Benjamin Rabier doit interrompre ses études pour travailler. Libéré de ses obligations militaires en octobre 1889, il entre benjamin le Lutin PDF Bon Marché à Paris comme comptable. Benjamin Rabier s’impose comme un auteur à succès, comme en témoignent ses publications dans l’Assiette au Beurre ou le Chat Noir.


De la taille d’un pouce, Benjamin habite une charmante petite maison qui ressemble à un champignon. Ses voisins les insectes, tellement fiers d’avoir un lutin dans leur jardin, le gâtent énormément. Jusqu’au jour où la rumeur circule que le lutin n’est en fait qu’un vulgaire nain de jardin…

Julien, en couverture des Belles Images no 82 du 9 novembre 1905. Il y livre jusqu’en 1919 des histoires courtes mettant en scène animaux ou enfants farceurs qui s’égaient dans la bonne humeur. Malgré ces succès, il garde jusqu’en 1910 son travail aux Halles, ne prenant sa retraite qu’à cause du surmenage. Il se lance, à partir de 1916, dans le dessin animé et s’occupe de publicité. Pour la cinémathèque Pathé-Baby, de 1922 à 1925, il crée de nombreux dessins animés qui mettent en scène Gédéon et d’autres de ses personnages d’illustrateur. Ses travaux lui valent de nombreux admirateurs, parmi lesquels Hergé, qui déclara :  J’ai été immédiatement conquis. Car ces dessins étaient très simples.

Très simples, frais, robustes joyeux, et d’une lisibilité parfaite. Le voyage que Rabier fait à moto jusqu’à Moscou inspire Hergé, qui le prend pour modèle de Tintin. L’univers de Benjamin Rabier est parsemé d’animaux. En 1906, Benjamin Rabier publie chez Jules Tallandier une édition entièrement illustrée des Fables de La Fontaine. Il illustra aussi le Roman de Renart et l’Histoire Naturelle de Buffon.

Le Poussin, pièce Edmond Guiraud, couverture de Benjamin Rabier, 1908. La ville de La Roche-sur-Yon où est né Benjamin Rabier possède dans son musée le plus important fonds public d’œuvres du célèbre dessinateur. Des expositions régulières permettent de montrer ces œuvres au grand public. Benjamin Rabier et Fred Isly, Tintin-Lutin, Paris, Félix Juven, 1898, 72 p. Benjamin Rabier, Cadet-Paquet, Paris, Félix Juven, 1899, 76 p. 1, Paris, Pages folles, 1899, 63 p.

Benjamin Rabier, Maurice en nourrice, Paris, J. Jean de La Fontaine et Benjamin Rabier, Fables de la Fontaine, Paris, J. Jules Renard, Jeanne Leroy-Allais et Benjamin Rabier, Le Roman de Renard, Paris, J. Benjamin Rabier, Le Cirque Harry Koblan, Paris, J.