Championnat Du Costa Rica de Football 1977-1978 PDF

L’équipe du Costa Rica de football est constituée par une sélection des meilleurs joueurs costariciens représentant leur pays en football masculin. L’équipe du Costa Rica joue généralement ses rencontres à domicile au stade national de la capitale San José. Cependant, dans les années 1970 et la championnat Du Costa Rica de Football 1977-1978 PDF moitié des années 1980, l’équipe du Costa Rica passe inaperçue en étant absente de la phase finale de qualification pour la Coupe du monde.


Ensuite, le Costa Rica bat les États-Unis à San José sur le plus petit des scores grâce à Gilberto Rodden avant de perdre sur la même marque à Saint-Louis. L’année 1990 marque un tournant dans l’histoire footballistique du pays, avec la première qualification pour une phase finale de Coupe du monde. En 2001, ils se paient le luxe de finir premiers de leur groupe devant le Honduras et l’Uruguay en ayant écrasé la Bolivie par quatre buts à zéro. Paulo Wanchope, Reynaldo Parks, Jafet Soto et un doublé de Rolando Fonseca. Le match face au Brésil est l’un des plus spectaculaires de cette édition. Paulo Wanchope après un superbe une-deux avec Mauricio Wright. Au retour des vestiaires, ils reviennent à un but des Brésiliens grâce à un somptueux mouvement collectif conclu par une tête plongeante de Rónald Gómez.

Ils valident donc leur billet pour la Gold Cup 2003, où après une première phase et un quart de finale victorieux à Foxboro aux États-Unis, ils s’envolent pour la capitale mexicaine afin d’affronter le Mexique en demi-finale. En plein milieu des éliminatoires, le Costa Rica dispute la Gold Cup à l’été 2005. Afin de préparer la prochaine échéance mondiale, l’équipe costaricienne dispute un match amical face à l’équipe de France le 9 novembre 2005. Costa Rica, match d’ouverture de la Coupe du monde 2006. Costa Rica se présente en Allemagne en ayant l’honneur d’ouvrir le bal de la Coupe du monde 2006 avec le pays hôte. Philipp Lahm qui déborde côté gauche avant de repiquer dans l’axe pour trouver la lucarne opposée d’une frappe enroulée du pied droit.

Ils répliquent quelques minutes plus tard par l’intermédiaire de Paulo Wanchope, lancé à la limite du hors-jeu, qui gagne son face-à-face avec Jens Lehmann. Début 2007, le Costa Rica enchaîne avec la Coupe UNCAF au Salvador. Honduras, match éliminatoire de la Coupe du monde 2010. Après une série de rencontres amicales, le Costa Rica se lance en juin 2008 dans les éliminatoires de la Coupe du monde 2010. Cette série conduit au départ de l’entraîneur Rodrigo Kenton, remplacé par René Simões. Deux journées restant à jouer dans les qualifications, le Costa Rica est obligé de gagner ses deux derniers matchs et espérer un faux pas du Honduras simultanément.

Washington par deux buts à zéro. Coupe UNCAF des nations 2009, le Costa Rica remporte ses deux premiers matchs et termine en tête de son groupe au premier tour. En novembre 2009, le Costa Rica demande au président de la fédération française de football un match amical contre la France. Après l’échec des éliminatoires de la Coupe du monde 2010, une réorganisation complète de l’équipe nationale est mise en œuvre, en visant un processus à long terme avec l’entraîneur argentin Ricardo La Volpe à partir du 24 août 2010, dans le but de se qualifier pour la Coupe du monde 2014 au Brésil, en prenant pour base une équipe rajeunie et dont la majorité des joueurs joue dans la région. Après cet échec, la fédération du Costa Rica intronise le Colombien Jorge Luis Pinto nouveau sélectionneur national, le 3 septembre 2011.