Démerdez-vous pour être heureux ! : Le Bel Espoir du Père Jaouen PDF

Cet article est une ébauche concernant un bateau ou un navire et les monuments historiques français. L’AJD possède aussi, depuis 1973, la goélette à trois mâts Rara-Avis démerdez-vous pour être heureux ! : Le Bel Espoir du Père Jaouen PDF navigue aussi dans le même but associatif, promouvoir des stages maritimes permettant à des jeunes délinquants et à des toxicomanes de trouver la voie d’une réinsertion.


Embarquer des naufragés de la vie à bord de deux voiliers pour un voyage de plusieurs semaines : c´est le pari fou du père Jaouen et de ses « flibustiers » depuis près de soixante ans.

Créée par le père Jaouen en 1951, l’association des Amis du jeudi – dimanche embarque chaque année sur le Bel Espoir et le Rara Avi s, parmi les passagers, des centaines de jeunes adultes en galère…

Drogue, alcool, délinquance : chacun embarque avec son passé en bandoulière, en espérant trouver là le chemin d’une vie plus simple. L’année 1999 a vu s’ouvrir les portes du chantier naval de l’AJD, destiné à la réinsertion des jeunes par les métiers de la mer. Fort en gueule et en cœur, le père Jaouen, qui a fêté ses 90 ans, continue d’accompagner ces jeunes à la dérive, avec cette philosophie : « Aimez-vous les uns les autres, avec ça vous faites le tour du monde. »

Extraits
Voilà, ils sont partis. Sans fanfare, sans esbroufe. Et on ne sait pas pourquoi, ça fait des picotements au bord des yeux et un creux au ventre de les voir s’éloigner. Pourtant, ce n’est pas la première fois qu’ils partent et ils sont ensemble. Ils se suivent pour sortir de la rade. L’un derrière l’autre, ils glissent sur l’eau plate et grise du port de Brest : le Bel Espoir avec ses allures de bateau pirate et le Rara Avis et son petit air de goélette de luxe. Trois plus trois mâts qui déploieront leurs voiles quand on ne les verra plus. Déjà.
Ça ne sert à rien d’agiter encore les mains. Oui, mais quelle sera l’humeur de l’océan quand ils ne seront plus à l’abri de nos regards ?
Une mère essuie la larme qui coule sur sa joue. Elle l’avait contenue, elle avait fait bonne figure et ravalé ses recommandations tant que son petit était à portée de voix. Cet océan, tout un océan qui va les séparer… Pour lui, les aventures qu’il va vivre, pour elle, son imagination qui le suit. Mais au fond d’elle-même, elle est soulagée que l’association du père Jaouen ait bien voulu le prendre en charge.

Il a été construit en 1944 à Svendborg au Danemark au chantier de J. Ring Andersen pour le compte de la société maritime A. Lancé sous le nom de Nette S, il a d’abord navigué en mer Baltique et vers Terre-Neuve pour la pêche. Puis il fut rebaptisé Peder Most en 1950 et utilisé pour le transport du bétail jusqu’en 1954 entre Hambourg et Copenhague. En 1955, il est racheté par l’organisation britannique Outward Bound Trust.

Après une remise en état, le schooner sert à l’apprentissage maritime des élèves des publics-schools. Transformé réellement en navire-école dès 1965, il est rebaptisé Prince Louis II. Cette association, créée en 1954, dont l’acronyme signifiait initialement  Aumônerie de la Jeunesse Délinquante , a pour but l’organisation d’activités éducatives, de formation, de réinsertion et de loisirs. Le Bel Espoir II navigue habituellement dans la mer des Caraïbes pendant l’hiver et sur la côte Ouest de la France les mois d’été. Il était présent à Brest 2004, Brest 2008 et Brest 2016. Jean-Louis Molle, Le Trois-Mâts carré  Duchesse Anne , Punch éditions, mai 1999, p.

Chantal Loiselet et Patrick Deschamps, Démerdez-vous pour être heureux ! Rechercher les pages comportant ce texte. La dernière modification de cette page a été faite le 9 août 2018 à 12:53. Cet article est une ébauche concernant un bateau ou un navire et les monuments historiques français.

L’AJD possède aussi, depuis 1973, la goélette à trois mâts Rara-Avis qui navigue aussi dans le même but associatif, promouvoir des stages maritimes permettant à des jeunes délinquants et à des toxicomanes de trouver la voie d’une réinsertion. Il a été construit en 1944 à Svendborg au Danemark au chantier de J. Ring Andersen pour le compte de la société maritime A. Lancé sous le nom de Nette S, il a d’abord navigué en mer Baltique et vers Terre-Neuve pour la pêche. Puis il fut rebaptisé Peder Most en 1950 et utilisé pour le transport du bétail jusqu’en 1954 entre Hambourg et Copenhague.

En 1955, il est racheté par l’organisation britannique Outward Bound Trust. Après une remise en état, le schooner sert à l’apprentissage maritime des élèves des publics-schools. Transformé réellement en navire-école dès 1965, il est rebaptisé Prince Louis II. Cette association, créée en 1954, dont l’acronyme signifiait initialement  Aumônerie de la Jeunesse Délinquante , a pour but l’organisation d’activités éducatives, de formation, de réinsertion et de loisirs. Le Bel Espoir II navigue habituellement dans la mer des Caraïbes pendant l’hiver et sur la côte Ouest de la France les mois d’été. Il était présent à Brest 2004, Brest 2008 et Brest 2016.

Jean-Louis Molle, Le Trois-Mâts carré  Duchesse Anne , Punch éditions, mai 1999, p. Chantal Loiselet et Patrick Deschamps, Démerdez-vous pour être heureux ! Rechercher les pages comportant ce texte. La dernière modification de cette page a été faite le 9 août 2018 à 12:53. Cet article est une ébauche concernant un bateau ou un navire et les monuments historiques français. L’AJD possède aussi, depuis 1973, la goélette à trois mâts Rara-Avis qui navigue aussi dans le même but associatif, promouvoir des stages maritimes permettant à des jeunes délinquants et à des toxicomanes de trouver la voie d’une réinsertion. Il a été construit en 1944 à Svendborg au Danemark au chantier de J.

Ring Andersen pour le compte de la société maritime A. Lancé sous le nom de Nette S, il a d’abord navigué en mer Baltique et vers Terre-Neuve pour la pêche. Puis il fut rebaptisé Peder Most en 1950 et utilisé pour le transport du bétail jusqu’en 1954 entre Hambourg et Copenhague. En 1955, il est racheté par l’organisation britannique Outward Bound Trust. Après une remise en état, le schooner sert à l’apprentissage maritime des élèves des publics-schools.

Transformé réellement en navire-école dès 1965, il est rebaptisé Prince Louis II. Cette association, créée en 1954, dont l’acronyme signifiait initialement  Aumônerie de la Jeunesse Délinquante , a pour but l’organisation d’activités éducatives, de formation, de réinsertion et de loisirs. Le Bel Espoir II navigue habituellement dans la mer des Caraïbes pendant l’hiver et sur la côte Ouest de la France les mois d’été. Il était présent à Brest 2004, Brest 2008 et Brest 2016. Jean-Louis Molle, Le Trois-Mâts carré  Duchesse Anne , Punch éditions, mai 1999, p.