Des psychologues à l’école ? PDF

Des psychologues à l’école ? PDF l’école au collège : quels changements ? Que faire après la seconde ? Que faire après le baccalauréat ? L’Observatoire étudie l’état des bâtiments et des équipements, évalue les conditions de sécurité, d’hygiène, d’accessibilité et de mise en sûreté en cas de risque majeur des établissements d’enseignement.


Un ouvrage d’actualité au moment où les pouvoirs publics s’interrogent sur l’évolution du statut des psychologues scolaires et sur leur métier.

Ce livre fait le point sur la place de la psychologie à l’école en 3 parties :

– Un regard sur l’histoire récente : comment en sommes-nous arrivés à la situation présente ? Identification des motifs qui ont conduit les responsables de l’éducation nationale, en 1947, à introduire la psychologie (scolaire) dans le cadre même de l’enseignement primaire ; attitude des enseignants face à ces psychologues ; situation actuelle de la psychologie dans l’institution scolaire en France ; analyse du fonctionnement de l’institution scolaire confrontée aux élèves en grande difficulté.

– Le travail des psychologues dans l’école d’aujourd’hui : évolution psychoaffective des enfants ; enjeux du développement cognitif (réfléchir, apprendre, mémoriser) ; comment le psychologue intervient-il auprès de parents inquiets et désorientés ; activité du psychologue scolaire face à des enseignants en quête d’étayage professionnel et personnel ; analyse de situations problèmes pouvant aider à repérer quelques déterminants de la réussite ou de la difficulté scolaire.

– La confrontation des modèles d’organisation de la psychologie scolaire et des perspectives théoriques et pratiques propres à la psychologie : à quelles conditions peuvent-elles se retrouver, unifiées, dans la pratique du psychologue intervenant au sein de l’institution scolaire et constituer les bases mêmes d’un métier de psychologue scolaire clairement identifié ? Les psychologues ont à investir dans la construction d’une psychologie de l’éducation ; puisque les modalités présentes de travail des psychologues scolaires ne suffisent plus à assurer des conditions d’exercice satisfaisant de la psychologie dans l’institution scolaire et limitent grandement l’aide que peuvent apporter ces professionnels, le livre se clôt sur un ensemble de propositions susceptibles de mieux organiser et penser le métier de psychologue scolaire.

Pour exercer sa mission, il associe les propriétaires des établissements, les représentants des usagers et des ministères concernés ainsi que les acteurs de la prévention. L’Observatoire propose des mesures concrètes à mettre en œuvre et met à disposition l’ensemble des travaux produits par ses instances dans un rapport remis chaque année au ministre chargé de l’Éducation nationale et au ministre chargé de l’Agriculture. Il informe des conclusions de ses travaux les collectivités territoriales, les administrations, les chancelleries des universités, les établissements d’enseignement supérieur ou les propriétaires privés concernés. Il peut porter à la connaissance du public les informations qu’il estime nécessaires dans des documents thématiques et sur son site internet.

Tous les outils règlementaires nécessaires au chef d’établissement et au directeur d’école. L’Observatoire met à disposition des fiches synthétiques pour aider les équipes de direction et tous les membres de la communauté scolaire sur les questions et les ressources relatives à la sécurité et à l’accessibilité. Ces fiches sont complétées et mises à jour régulièrement par nos experts. Jean-Marie Schléret a remis le 22e rapport annuel de l’Observatoire à Monsieur Jean-Michel Blanquer, ministre de l’éducation nationale. Dans ce rapport est présentée pour la première fois une enquête sur la mise en œuvre des obligations concernant la qualité de l’air intérieur dans les écoles. Après une matinée consacrée à des ateliers pratiques permettant aux élèves d’appréhender les difficultés à se déplacer et travailler avec un handicap moteur, visuel ou auditif, l’après-midi a donné l’occasion d’un exercice d’évacuation incendie qui accordait une attention toute particulière aux élèves en fauteuil roulant.