Entretiens avec le bourreau PDF

Dom Juan de Molière, quelques mises en scène PhM. Personnage cynique, engagé pour dénoncer les faux dévots, il est l’instrument de vengeance contre la  rage dévote , une machine de entretiens avec le bourreau PDF contre les tartuffes, soutenue par le Roi Mais aussi le défenseur des vrais libertins ! Celui qui fait effort pour être libre.


Le bourreau, c’est le général SS Jürgen Stroop…
Condamné à mort en 1947 par le tribunal américain de Dachau pour l’assassinat de pilotes prisonniers de guerre, il fut remis deux mois plus tard aux autorités polonaises pour répondre de la liquidation du ghetto de Varsovie en avril-mai 1943. Quant à Kazimierz Moczarski, résistant de l’Armée de l’Intérieur (A.K.), résistance libérale rattachée au gouvernement démocratique réfugié à
Londres, il a été arrêté en 1945 par les services de sécurité communistes, condamné à mort après un procès truqué et enfermé pendant une partie de sa détention dans la même cellule que Stroop. Perversion ? Torture d’un raffinement suprême ? Toujours est-il que de cette cohabitation contre nature de la victime et du bourreau, Kazimierz Moczarski a tiré un document stupéfiant, tragique mais parfois aussi cocasse, et qui n’a pas intéressé que les historiens. Faisant taire sa haine et les souvenirs des combats de la veille, oubliant sa propre condamnation à mort et les tortures auxquelles il était soumis, Kazimierz Moczarski a tenté pendant 225 jours de comprendre les
mécanismes qui ont pu conduire un Allemand très ordinaire à prendre part au génocide après s’être hissé jusqu’aux sommets de l’équipe dirigeante du IIIe Reich. Sans autre secours, dans cette extraordinaire enquête, que celui d’une patience à toute épreuve et d’une mémoire prodigieuse forgée par les années de clandestinité. Jürgen Stroop a été pendu à Varsovie le 6 mars 1956.

Décidément très anti-religieux, un  esprit fort  du XVIIe. Intentions de metteurs en scène ? Mise en scène de Louis Jouvet, 24 déc. Don Juan devenu un vieil hidalgo de 60 ans, inaccessible, cynique, impénétrable, solitaire et glacé, dénué de toute sensualité, défiant le destin parce qu’il refuse de croire : il s’agit de peindre  l’angoisee de l’homme vis-à-vis de son destin : c’est de salut et de damnation dont il est question dans le Dom Juan de Molière  dit-il. Elvire est à la fois un messager céleste et une femme qui vient sauver son amant. Mise en scène de Jean Vilar, 15 juil.

Mise en scène de Jean Vilar 15 juil. Aussi important que son maître il devient ici véritablement son double : moins pleutre, il prête moins à rire sauf quand il lui manque l’art du discours que possède son maître. Elle reste une aristocrate qui connait bien les règles de son monde : sa colère et ses menaces sont puissantes, cyniques, sans hystérie. Don Juan comme à se venger Magnanime et fidèle elle veut également, en bonne chrétienne, sauver son mari. Mise en scène de Patrice Chéreau, 3 janv. Dom Juan travaille à l’érosion du vieux monde féodal. Don Juan est un aristocrate libertin qui abuse de ses privilèges et se fait agresser par le peuple.

XVIIe par l’érotisme et la perversion. SDF lyrique, singeant son maître qu’il accompagne en tirant dans leur errance cette encombrante charette. Il précède tragiquement son maître dans cette course à la désillusion. Mise en scène de Bernard Sobel, 9 nov. Mise en scène de Philippe Caubère, 23 déc.

Don juan  c’est un homme qui détient une vérité intime et fondatrice de toute la vie : l’objet aimé n’est jamais tant aimé que lorsqu’il est naissant. Mise en scène de Antoine Vitez, 17 juil. Elvire, sadique devant le pauvre, énigmatique, arrogant, cynique, masochiste Masque qui regarde la vie sociale comme une comédie cruelle ou dérisoire et ne veut qu’en jouir. Don Juan sexuellement cynique, aux prises avec le syndrome de Stockholm ? Théâtre de la Porte Saint-Martin – A. La dimension religieuse de la pièce est donc fortement marquée.