Fou de cocktails : 80 recettes de cocktails avec ou sans alcool PDF

Un article de Wikipédia, l’fou de cocktails : 80 recettes de cocktails avec ou sans alcool PDF libre. Verre d’absinthe et une cuillère à absinthe. L’absinthe est un ensemble de spiritueux à base de plantes d’absinthe, également appelé  fée verte  ou encore  bleue . L’origine précise de l’absinthe est incertaine.


le rythme du shaker, les gestes rapides et précis qui accompagnent le bon dosage des ingrédients, le tintement des glaçons… Que de sensations et de magie dans un cocktail ! Qu’il tienne le premier rôle dans les fêtes, serve de discret prétexte pour se retrouver entre amis ou profiter d’un moment de détente en bonne compagnie, le cocktail allie la culture du bien vivre à celle du bien boire. Avec ce livre, vous apprendrez à associer arômes, saveurs et couleurs, à préparer de fabuleux cocktails et à les servir en soignant la mise en scène. Vous pourrez ainsi vous délecter de saveurs incroyables et devenir un hôte parfait.

Le poète latin Lucrèce, au début du livre quatrième de son ouvrage De la nature des Choses, mentionne les vertus thérapeutiques de l’absinthe, que l’on fait boire aux enfants malgré l’amertume du breuvage grâce à un peu de miel au bord d’une coupe. On trouve dans le livre de raison de ce dernier la première recette d’absinthe apéritive, datée de 1797. Les soldats, à leur retour en France, popularisent cette boisson à travers tout le pays. La production d’absinthe augmente, entraînant une diminution des prix et une popularité grandissante.

La période de 1880 à 1914, début de la Première Guerre mondiale, marque une explosion de la production et une chute drastique des prix. Un verre d’absinthe est alors moins cher qu’un verre de vin. Le 11 août 1901, l’usine Pernod à Pontarlier prend feu et un employé de l’usine prend l’initiative de vider les cuves d’absinthe dans le Doubs, afin d’éviter qu’elles n’explosent. On raconte que les soldats en garnison à Pontarlier remplissaient leur casque de ce breuvage.

Affiche de Frédéric Christol imprimée en France en 1910. Avec correspondance par l’alcool ou directement avec l’absinthe. Académie de médecine a signalé le grand intérêt que présente, au point de vue de la santé publique et de l’avenir même de la race, l’organisation en France d’une lutte active contre l’alcoolisme. En 1907, une grande manifestation a lieu à Paris rassemblant les viticulteurs et les ligues antialcooliques. Leur mot d’ordre :  Tous pour le vin, contre l’absinthe .

En réalité, il est clairement dit dans le projet d’interdiction de l’absinthe en France que la boisson est interdite pour lutter contre l’alcoolisme. Lorsque la production d’absinthe commença à être la cible d’une vive campagne contre ses méfaits dès 1907, Jules-Félix Pernod avait succédé à son père à la tête de l’entreprise familiale. En 1926, les successeurs de Pernod de Pontarlier ayant déposé la marque  Anis Pernod fils , Jules-Félix Pernod dépose une plainte contre eux qu’il argumenta ainsi :  Il y a en notre faveur une antériorité indiscutable, l’Anis Pernod ayant été déposé à la fin des hostilités de 1914-1918, alors que la marque Anis Pernod et fils ne l’a été que dans les premiers mois de 1926. Le procès fut gagné en première instance et il fut fait appel.