GUERRE BIBLE & CORAN (BIBLE & PHENICIE) PDF

GUERRE BIBLE & CORAN (BIBLE & PHENICIE) PDF au nord et à l’est sur 376 km et Israël au sud sur 79 km. La monnaie officielle est la livre libanaise. En 1926, le pays adopte sa première constitution, devient officiellement une République, prend le nom de République libanaise et crée les postes de Président de la République et de Président du Conseil des ministres. Son histoire, son système politique et la variété de sa culture, de sa démographie religieuse et de sa géographie en font un pays à part et original du Proche-Orient.


Tu ne tueras point

Les guerres saintes sont une spécificité du monothéisme ; les pactes de Dieu leur confèrent une pérenne légitimité. Nous avons du mal à imaginer Dieu appelant à la guerre et pourtant les écritures saintes sont là pour le confirmer. Comme elles n’ont pas la faculté d’évoluer, nous nous emploierons à les étudier selon l’impact qu’elles ont sur le monde moderne.
La foi en un Dieu unique, présenté comme le même Dieu, aurait dû conduire à une certaine continuité, alors que nous relevons une divergence conséquente. Nous pensons que l’interprétation des messages Divins ne tient pas à la différence entre Yahvé et Allah mais est le fait de l’homme.
En la matière, l’enseignement christique observe une distance substantielle avec le Judaïsme et l’Islam. Nous serons amenés à distinguer son concept, à part, dans chacun des thèmes abordés.
Que tout se passe en paix ; ce n’est pas le cas hélas,… à notre grand regret. Au commencement Dieu était le verbe, la parole.

Jean 1 / 1 Entête, lui, le logos et le logos, lui, pour Elohîms, et le logos, lui, Elohîms.

Est-ce une parole de vie ou le mot qui tue ?

Tu ne tueras point.
Au nom de Dieu tu tueras.

Dans cette période, le pays est de ce fait considéré comme le coffre-fort du Levant et comme  La Suisse du Moyen-Orient , en raison de son poids et de sa puissance financière. Le Liban attire alors de nombreux touristes, en grande partie parce que Beyrouth, la capitale, est connue comme le  Paris du Moyen-Orient . Cette année-là, un nombre toujours croissant de touristes est enregistré. Le nom Liban vient de la racine sémitique lbn signifiant  blanc  ou  lait , en référence au manteau neigeux qui recouvre les montagnes libanaises en hiver, un paysage plus que singulier dans cette région aride et déficitaire en eau qu’est le Proche-Orient.

Une seconde explication l’associe au nom de l’encens, qui provient de l’arbre à parfum appelé loubân par les Sémites. Cet arbre poussait jadis partout sur les montagnes libanaises et produisait au printemps des fleurs blanches qui répandaient un parfum unique en son genre. Le drapeau du Liban est composé de trois bandes horizontales, deux rouges sur les parties supérieures et inférieures et une blanche au milieu faisant le double d’une rouge. L’article Drapeau du Liban donne une explication au choix et à la signification des couleurs du drapeau. Articles détaillés : Histoire du Liban et Chronologie du Liban. En bordure de la mer Méditerranée, le Liban est dès l’époque phénicienne un carrefour culturel et commercial.

Sur son territoire, des communautés de confessions diverses coexistent dès les premiers siècles de l’ère chrétienne. Sarcophage d’Ahiram, roi de Byblos, désormais au Musée national de Beyrouth. Les premières traces de peuplement du Liban remontent à entre 7 000 et 5 000 ans av. Le territoire est décrit dans la Bible comme  la terre du lait et du miel, et c’est donc en raison de l’abondance de ces richesses que le pays a toujours attiré les conquérants tout au long des siècles. Après 200 ans de domination perse, les Grecs, sous l’égide d’Alexandre le Grand, attaquent et assiègent Tyr en 332 av. Coran interdisait le prêt à intérêt. Le christianisme oriental ne s’y opposant pas de son côté, et les besoins de financement existant dans tous les pays du monde, ils développèrent donc des activités de banque et de finance.