Guide des conseils en recrutement 2011 PDF

De l’école au collège : quels changements ? Que faire après la seconde ? Que faire après guide des conseils en recrutement 2011 PDF baccalauréat ?


CONTACTEZ FACILEMENT LES CHASSEURS DE TÊTES
avec LE GUIDE DES CONSEILS EN RECRUTEMENT 2011
– Indispensable –

– Incontournable pour accéder aux meilleurs postes –

Le Guide des conseils en recrutement 2011 : premier guide d’une profession discrète et stratégique qui détient les meilleures opportunités de carrière.

Ce document exclusif fait autorité depuis 26 ans.

Cet ouvrage de référence est le meilleur et le plus sûr carnet d’adresses pour sélectionner les bons consultants et réussir sa carrière professionnelle.

60 consultants, répartis dans les grandes métropoles françaises, spécialisés par métier ou par secteur d’activité

° commercial, retail, marketing
° ingénierie & industries
° informatique & télécommunications
° finance, RH, juridique
° banque – assurance
° public & parapublic
° coaching & assesment
° management de transition

Le Bulletin officiel de l’éducation nationale publie des actes administratifs : décrets, arrêtés, notes de service, etc. La mise en place de mesures ministérielles et les opérations annuelles de gestion font l’objet de textes réglementaires publiés dans des B. La définition, l’impulsion et la conduite d’une politique éducative structurée constituent une des missions confiées au système scolaire, qui doit impliquer l’ensemble des personnels aux différents niveaux de responsabilité et en premier lieu dans l’établissement scolaire. Elle contribue aux côtés des familles à la construction de l’élève, en tant que personne et citoyen, dans un double objectif du respect de soi et des autres.

Dans ce cadre, la politique éducative de santé constitue un facteur essentiel de bien-être des élèves, de réussite scolaire et d’équité. Cours le matin, sport l’après-midi ou la Mallette des parents. La présente circulaire a pour objet de présenter les orientations nationales pour une politique éducative de santé dans les territoires académiques. Elles sont présentées selon quatre axes principaux et complétées par un programme d’actions détaillant les thématiques prioritaires. Une politique éducative de santé intégrée au projet académique et aux projets d’école et d’établissement.

Une politique éducative de santé en cohérence avec la politique publique de santé. Un pilotage, un accompagnement et un partenariat renforcés aux différents échelons. Un programme d’actions construit autour de sept priorités. La démarche de projet est une condition de l’accomplissement de la mission éducative de l’École. Dans le domaine de l’éducation à la santé et de la prévention, comme dans les autres domaines, elle doit donc mobiliser les acteurs, à tous les niveaux de responsabilité : national, académique et local.

Les équipes des écoles et des établissements en sont les opérateurs actifs et responsables. Chaque projet académique comporte un programme éducatif de santé explicite, qui est construit notamment autour des priorités retenues au niveau national, tout en prenant en compte les spécificités de leurs territoires. Le projet de l’académie trouve sa déclinaison dans chaque projet d’école ou d’établissement et se concrétise au plus près des élèves. En effet lorsque le projet prend en compte les environnements physique et social, les compétences individuelles des élèves et leurs capacités à agir, l’engagement des personnels, des parents et des partenaires de l’environnement de proximité, l’établissement scolaire devient un véritable lieu de promotion de la santé. Le comité d’éducation à la santé et à la citoyenneté constitue, dans les EPLE, l’espace institutionnel de référence.

Il est l’instance de réflexion, d’observation et de veille qui conçoit, met en œuvre et évalue le projet éducatif en matière de prévention, d’éducation à la citoyenneté et à la santé, intégré au projet de l’établissement. Cette démarche globale et fédératrice permet d’apporter de la cohérence et de la lisibilité à la politique éducative de l’établissement. Les élèves, les parents d’élèves, les partenaires de proximité de l’établissement scolaire et l’ensemble des représentants locaux des institutions ou associations, particulièrement celles qui ont signé des conventions cadres nationales, y sont étroitement associés. Elle organise, dans le cadre des priorités arrêtées au niveau académique, les modalités pratiques permettant de réaliser les bilans de santé par une répartition des tâches entre les différents acteurs.

Cette organisation pluridisciplinaire est mise en œuvre dans le respect des compétences et de l’exercice professionnel de chacun. Une attention particulière est portée aux troubles des apprentissages en raison de leur lien direct avec la scolarité. Dans sa mise en œuvre, de la conception partenariale à l’examen final des indicateurs locaux, la politique éducative de santé prend appui en permanence sur les orientations nationales de santé qui concernent notamment la population d’âge scolaire. Elle contribue ainsi, par la recherche continue d’une forte cohérence avec les autres politiques de santé, à l’amélioration de la santé des populations, au premier rang desquelles celles qui disposent des moins bonnes conditions d’accès aux modes de prévention ou aux soins libéraux. La politique éducative doit notamment s’appuyer sur un pilotage et un accompagnement clairement identifiés par tous les acteurs du système éducatif et leurs partenaires.