Histoire de la Coupe du monde de la FIFA PDF

La France n’accepte l’invitation à participer que le 19 mai, environ deux mois avant le début de la compétition, poussée par le président de la FIFA, le Français Jules Rimet. Les Français disputent l’un des deux matches d’ouverture contre le Mexique et s’imposent quatre buts à un, Lucien Laurent marquant le premier but de l’histoire de la Coupe du monde, puis s’inclinent deux fois par un but à zéro, d’abord contre l’Argentine puis contre le Chili. En dépit de cette élimination, la presse française salue la prestation de l’équipe de France, malgré une couverture parcellaire de l’événement par celle-ci. L’équipe de France gagne en homogénéité et en performance durant les années 1920, les meilleurs joueurs étant sélectionnés, bien que la sélection reste en majorité histoire de la Coupe du monde de la FIFA PDF, les moyens de transport étant limités pour faire jouer les joueurs de province.


Au niveau des instances, la France est en retard par rapport aux autres pays, conservant l’amateurisme au sein du football alors que la majorité d’entre eux a déjà adopté le professionnalisme. Le football français est divisé en ligues régionales, les meilleurs joueurs français ne pouvant s’affronter qu’au cours de la Coupe de France, où les meilleurs clubs s’illustrent. Cependant, tous les pays affiliés à la FIFA ne souhaitent pas participer, notamment les sélections européennes, pour différentes raisons. Henri Delaunay, secrétaire général de la FFF.

25 mai contre la Belgique au stade du Pont d’Ougrée à Liège. Devant cette bonne performance et une équipe naissante, tous ces joueurs sont sélectionnés pour la Coupe du monde par le comité de sélection, composé de Raoul Caudron, Jean Rigal et Maurice Delanche. Plaque commémorant le départ de l’équipe de France de Villefranche-sur-Mer le 21 juin 1930. Jules Rimet et l’équipe de France en partance pour Montevideo.

Les joueurs effectuent des séances physiques et d’échauffements afin de garder la forme. Une fois sur place, les Français sont logés au Club House du Rowing de Montevideo. Ils y disposent d’une chambre pour trois joueurs avec une salle de bain équipée d’une douche. Pour le retour, l’équipe de France voyage à bord du transatlantique Duillo avec l’équipe de Belgique. Elle est particulièrement jeune, avec une moyenne d’âge autour des 23 ans et 6 mois.

Les joueurs sont assez inexpérimentés sur le plan international. Bien que sélectionné, Numa Andoire ne portera jamais le maillot de l’équipe de France. Les joueurs sont accompagnés de Raoul Caudron et Jean Rigal, deux des trois membres du comité de sélection avec Maurice Delanche, qui lui reste en France, et du soigneur M. Les équipes sont réparties en trois groupes de trois sélections et un groupe de quatre sélections, disputés en tournoi toutes rondes. Le vainqueur de chaque groupe se qualifie alors pour la phase finale, jouée en matches à élimination directe. En phase de groupe, deux points sont attribués pour une victoire, un point pour un match nul et aucun pour une défaite.