Humain, trop humain II. Fragments posthumes (1878-1879) PDF

Cette page est en semi-protection longue. Gustave de Maupassant, le père humain, trop humain II. Fragments posthumes (1878-1879) PDF l’écrivain.


Cette nouvelle édition revue par Marc B. de Launay remplace l’édition en deux volumes de 1968

Guy de Maupassant à sept ans. 1846 Laure Le Poittevin, une demoiselle de la bonne bourgeoisie. Avec son frère Alfred, elle est l’amie de Gustave Flaubert, le fils d’un chirurgien de Rouen qui devait exercer une certaine influence sur la vie de ce dernier. Il est profondément attaché à sa mère.

Institution ecclésiastique d’Yvetot, selon le souhait de sa mère. C’est en ces lieux qu’il commence à versifier. En 1870, il s’enrôle comme volontaire lors de la guerre franco-prussienne. Affecté d’abord dans les services d’intendance puis dans l’artillerie, il participe à la retraite des armées normandes devant l’avancée allemande.

Normandie pour s’installer durablement à Paris. Le soir, il travaille d’arrache-pied à ses œuvres littéraires. Fin janvier 1877, le romancier russe Tourgueniev le rencontre et le trouve tout décati. Et j’en suis fier, malheur, et je méprise par-dessus tout les bourgeois. Alléluia, j’ai la vérole, par conséquent, je n’ai plus peur de l’attraper ! Pendant huit ans, de 1872 à 1880, sa distraction fut le canotage sur la Seine, toujours en galante compagnie, le dimanche, et pendant les vacances.