Ikebana l’art du bouquet japonais PDF

En pratique : Quelles sources sont attendues ? Ikebana l’art du bouquet japonais PDF d’ikebanas dans le métro de Kyoto. Au contraire de la forme décorative des arrangements floraux dans les pays occidentaux, l’arrangement floral japonais crée une harmonie de construction linéaire, de rythme et de couleurs.


Alors que les Occidentaux tentent d’accentuer la quantité et les couleurs des fleurs, portant leur attention essentiellement sur la beauté de la fleur, les Japonais accentuent l’aspect linéaire de l’arrangement. En Occident, des fresques égyptiennes, des vases grecs et des mosaïques sumériennes figurent des arrangements floraux pouvant indiquer que l’histoire de la composition florale remonterait à plus de 3 000 ans. Chine comme un élément de rites religieux. Le rikka reflète la splendeur de la nature et l’expose. Les branches de pin, par exemple, symbolisent les pierres et les rochers, et le chrysanthème blanc symbolise une rivière ou un petit ruisseau. De nos jours, il est perçu comme une forme antique d’arrangement floral, et est rarement pratiqué.

Yoshimasa fit bâtir de larges constructions et de petites maisons pour exprimer son amour de la simplicité. Dans ce style, les fleurs sont arrangées dans un vase aussi naturellement que possible et quels que soient les matériaux utilisés. Ce style apparaît, d’une part, du fait de l’introduction de fleurs occidentales et, d’autre part, du fait de l’occidentalisation du mode de vie japonais. Le style moribana, qui crée une nouvelle forme de liberté dans l’arrangement floral, est utilisé pour les jardins. En France, la pratique et l’enseignement de l’ikebana furent introduits par Kikou Yamata, écrivain franco-japonaise qui en fit les premières démonstrations à Paris en 1930, au Salon d’automne. Au même titre que la cérémonie du thé et la calligraphie, l’ikebana était un des arts que les femmes étudiaient traditionnellement à l’école en vue de se marier. Dans l’ikebana la théorie n’est pas tout.