Journalistes de sport : Militants-institutions-réalisations : rapports avec le mouvement sportif PDF

Times Square, à New York, l’un des lieux de plus forte concentration d’affichage urbain. Publicité journalistes de sport : Militants-institutions-réalisations : rapports avec le mouvement sportif PDF le Coca-Cola, dans les années 1890.


Les militants qui ont apporté des structures à la spécialité : Géo Lefèvre, Georges Bourdon, Frantz Reichel, Félix Lévitan, Maurice Vidal.
Les institutions sont :
l’AJS (Association des journalistes sportifs), première mutuelle professionnelle, qui va fêter son centenaire en 2005.
l’AIPS (Association internationale de la presse sportive) créée à Paris en 1924 qui réunit aujourd’hui les journalistes sportifs de 144 nations des cinq continents.
l’USJSF (Union syndicale des journalistes sportifs de France) créée en 1958 par Félix Lévitan est de loin la plus importante association de journalistes français avec près de 2 000 adhérents.
Les combats ont été menés pour : la reconnaissance, dans la profession, de la spécialité sportive, le contrôle des accréditations pour l’accès  » gratuit  » aux événements sportifs, la défense du droit à l’information, l’indépendance de la presse sportive face au pouvoir économique. Les actions de formation : création de la filière  » Sport-Com  » avec l’Insep et le CFJ pour les athlètes de haut niveau, les stages d’initiation au journalisme de l’Université sportive d’été. L’encouragement à la qualité professionnelle, par l’organisation des Prix du meilleur article, de la meilleure photo, prix d’Apo (patronage Crédit Lyonnais) et des Micros d’Or pour les reportages audiovisuels (patronage CNOSF). Les rapports avec d’autres partenaires du mouvement sportif : conventions avec les fédérations, co-organisation des  » universités sportives d’été  » avec l’Union nationale des clubs universitaires. Co-organisation des Assises nationales du sport, soutien apporté à l’ASVFP (Association pour un sport sans violence et le fair play), le Comité Pierre de Coubertin, l’Académie nationale olympique française.

La publicité peut viser des changements de comportement ou la promotion de valeurs considérées comme positives ou bénéfiques au niveau de la société, mettre en garde contre les drogues, inciter au respect de l’environnement, ou encore promouvoir la prévention routière. La créativité en est le cœur mais elle n’est pas un art. La question de la publicité comparative reste aujourd’hui un sujet qui fait débat : si le concept lui-même rencontre un écho réel dans le public et les associations de consommateurs, la mise en œuvre concrète de l’idée reste controversée. Au sein de la société, elle augmente les échanges et accélère la diffusion des nouveaux produits ou des innovations techniques et elle représente un poids économique très important. De nombreuses législations nationales préviennent ses dérives potentielles. Des mouvements dits  antipub , dénonçant l’envahissement publicitaire, alimentent la critique et proposent des actions variées pour  s’en protéger .

Affiche d’Henri de Toulouse-Lautrec pour le Moulin rouge, 1891. Article détaillé : Histoire de la publicité. Des archéologues ont retrouvé des fresques datant de l’Antiquité qui annonçaient des combats de gladiateurs. Au Moyen Âge — la plupart des gens étant analphabètes — la communication se faisait par voie orale : les crieurs vantant les produits sur un marché ou annonçant les ordonnances royales aux citoyens peuvent être vus comme une forme de publicité. Publicité Michelin sur circuit, en 1905. En 1628, Théophraste Renaudot crée le bureau de rencontre et d’adresse, un service chargé de diffuser diverses annonces.

Jusqu’en 1745, la seule forme de publicité est la distribution de carte d’adresse et l’affichage mural. Jules Chéret, Henri de Toulouse-Lautrec, Cassandre, Leonetto Cappiello, etc. Jusque dans les années 1970, le marketing est peu impliqué dans la stratégie publicitaire, laissant libre cours à la création, avec parfois des dérives. La loi Sapin votée en décembre 1992 entame une grave crise dans le monde de la communication.

Les agences publicitaires avaient pour habitude de réaliser de très fortes marges à l’insu de leurs clients sur les achats d’espace qu’ils réalisaient, la loi Sapin met fin à cette méthode pernicieuse. Edward Bernays, né le 22 novembre 1891, est un publicitaire américain. Lors de la constitution de l’U. Committee on Public Information, plus connue sous le nom de commission Creel, de nombreuses actions de communication, anodines aujourd’hui, sont utilisées contre l’armée Allemande. Bernays, alors conseiller en  relations publiques , terme qu’il invente afin de bannir la connotation négative que renvoie le mot  propagande , s’inspire des travaux de son oncle et travaille pour la célèbre marque de cigarettes américaines Lucky Strike.

Typiquement, la réalisation des spots publicitaires est le fait de sociétés de production qui réalisent les films, l’impression des affiches ou des dépliants, le fait d’imprimeurs, etc. L’annonceur, dans le langage publicitaire désigne l’entreprise qui cherche à promouvoir son produit. L’analyse des dépenses de publicité par annonceur fait apparaitre une répartition très concentrée. La très grande majorité des annonceurs sont des entreprises commerciales cherchant à accroitre la notoriété de leur marque et la vente de leurs produits, mais la publicité sert aussi à lever des fonds pour financer les activités des associations caritatives, des musées et autres institutions culturelles afin d’augmenter leur fréquentation.