L’autre comme moi PDF

La vraie vie, la vie enfin découverte l’autre comme moi PDF éclaircie, la seule vie par conséquent réellement vécue, c’est la littérature. Nous sommes le samedi 16 mars 2019. Il est exactement 23 h 53 en France métropolitaine.


Tertuliano Màximo Afonso, professeur d’histoire dans un collège, trente-huit ans, divorcé et vivant seul, découvre, horrifié, dans un film loué par hasard à un vidéo-club, son double parfait. En proie à la plus grande confusion, il visionne d’autres films, confirme sa découverte, interroge producteurs et distributeurs et parvient à connaître le nom de celui qui lui ressemble trait pour trait : Antonio Claro. Avec l’aide de sa maîtresse, il part à la recherche de son double, un homme ordinaire, marié, acteur de cinéma, finit par trouver son adresse et son numéro de téléphone et le convainc de la nécessité d’une rencontre. Celle-ci a lieu dans un endroit désolé et s’achève sur un désastre, car chacun comprend que deux êtres semblables ne peuvent co-exister. Lequel des deux est moi, lequel est l’autre ? pour Tertuliano Màximo et pour Antonio Claro, la réponse n’est évidemment pas la même. Tout est alors en place pour que du désordre de l’identité surgisse la tragédie. Une fois encore, José Saramago met brillamment en scène un mythe pour mieux le démythifier en abordant la réalité de notre temps et la crise de notre société.

Ensuite, il faut procéder au relevé des idées qui permettra d’établir une confrontation des documents. Celui-ci reprend les éléments de confrontation obtenus à l’étape précédente et comporte deux ou trois parties subdivisées en trois sous-parties permettant l’organisation cohérente du compte-rendu qu’est la synthèse. Bien sûr, une fois les grandes parties et leurs sous-parties choisies, il faut revérifier la cohérence interne, les liens logiques entre les éléments, et surtout s’assurer que chaque sous-partie repose bien sur la confrontation d’au moins deux documents. Il faut à tout prix éviter les expressions trop générales comme de tout temps, depuis que l’homme est homme, depuis la nuit des temps qui n’ont pas vraiment de sens précis et qui, surtout, sont parfois fausses ! Il est conseillé d’opérer un regroupement en présentant d’abord les essais, puis les images, ou bien classer les documents selon l’opinion exprimée le cas échéant.

Ce doit être uniquement un bilan, et non pas l’occasion d’ajouter une nouvelle idée. Entre deux grandes parties du développement il faut une transition, celle-ci est donc constituée de la conclusion partielle d’une première partie et de l’introduction partielle de la suivante. Ce paragraphe de transition peut se rattacher à la première partie ou constituer un paragraphe indépendant entre les deux. Donc l’exercice ressemble à une argumentation, voire une dissertation, même s’il n’en a pas les ambitions, pour des raisons évidentes de temps.