Le club de l’an 2000 PDF

Cet article est une ébauche concernant l’endurance automobile et le le club de l’an 2000 PDF automobile. Elle fut conçue pour assurer l’organisation du premier grand prix de l’ACF qui eut lieu en juin 1906 sur le circuit de la Sarthe créé pour l’occasion.


L’hôtel de l’Automobile Club de la Sarthe, en 1906. Gustave Singher, président de l’ACO, ici en 1931. Georges Durand, secrétaire général de l’ACO, ici en 1930. Siège de l’Automobile Club de l’Ouest sur le circuit du Mans.

1905, l’ACF lance une consultation nationale sur le choix d’un circuit pour sécuriser les courses qui devenaient dangereuses. C’est le projet de Georges Durand qui est retenu, ce dernier devenant l’inventeur du circuit de la Sarthe. En janvier 1906 l’Automobile club de la Sarthe est créée devenant peu de temps après l’ACO. 1918, Gustave Singher, alors président de l’ACO, invente la Nouvelle Mutuelle du Mans. Aujourd’hui, ce sont 17 départements qui s’articulent autour de l’ACO. Tous ceux des Pays de la Loire, de la Normandie et de la Bretagne y sont rattachés.

Le Club est composé d’environ 80 000 membres, passionnés, ou cherchant à avoir accès à des services liés à l’automobile et plus de 5 000 licenciés. L’organisme est un interlocuteur privilégié de l’État en matière d’aménagement des routes et de la sécurité des usagers. Les dirigeants ont beaucoup participé à l’aménagement routier du Grand Ouest dans les années 1970. En prélude aux 24 Heures du Mans 2011, l’ACO et la FIA annoncent la création du championnat du monde d’endurance FIA à partir de 2012. Amédée Bollée père et Monsieur le baron Étienne van Zuylen van Nyevelt alors président de l’ACF. Amédée Bollée et ses fils, Adolphe Singher, Jean-Marie Lelièvre, et Georges Durand reposent ensemble dans le cimetière Sainte-Croix au Mans. Prototype Pescarolo 02 aux couleurs de l’Automobile Club de l’Ouest et utilisé par son école de pilotage.