Le grand siècle des messageries maritimes PDF

Cet article est une ébauche concernant les transports. Voiture française des Messageries à vapeur, le grand siècle des messageries maritimes PDF 1867.


La messagerie est un mode particulier de transport de marchandises ou de biens non marchands où les objets sont portés directement de l’expéditeur au destinataire final. Sauf cas exceptionnels, les biens transportés sont d’un volume et d’un poids limités. Bien qu’on puisse supposer des activités proches à époque plus ancienne, la messagerie comme activité structurée est corrélée à l’apparition et à la diffusion de l’écriture, laquelle accompagne ou permet la création de grands États. Sans qu’ils la prennent toujours en charge directement, les États ont de longue date réglementé et cherché à contrôler la distribution des messages et des colis. Charlemagne il n’y eut plus de système public de messagerie, n’existant que des systèmes privés erratiques, notamment dans le cadre des échanges au sein du clergé. En un premier temps certains souverains, notamment les rois de France, s’appuient sur ce réseau des universités pour rétablir un système de messagerie, le clergé recevant une sorte une délégation de service public, suite à quoi certains souverains, s’appuyant cette fois sur un réseau informel de relais de postes en cours de structuration, mettent en place des privilèges. Ces relais nouveaux, moyennant redevance, se voient accorder l’exclusivité du transport du courrier et des petits colis.

Si les deux activités sont différentes, la mise en place de services de messagerie sur un territoire important requérant plusieurs jours de transport, que les déplacements se fassent à pied, en voiture ou à cheval, nécessite des lieux de repos ou de relais. Durant l’Antiquité, sauf pour les messagers privés qui ne concernent qu’une faible part de la population la mise en œuvre de ces systèmes est le fait des États, et la complémentarité des deux activités est assurée. La restauration de tels systèmes à la fin du Moyen Âge et à l’époque moderne sépare les deux activités et met en concurrences plusieurs services. Le cas de la France est assez représentatif de ce point de vue. Assez vite ils étendent leurs activités et servent de messagerie pour un public laïc. De par leur utilité ils obtiennent des privilèges mais surtout une exemption, le droit de libre circulation qui les exonère de tout péage. Charles IX, ce qui a pour double effet de libérer le pouvoir séculier d’un service rempli par l’Église, et de lui apporter des ressources fiscales par attribution de privilèges contre redevance.