Les mégalithes de l’arrondissement de Dinan PDF

Ses habitants sont les Glomelois et les Glomeloises. Localisation de la commune de Glomel dans le département des Côtes-d’Armor. Carte de la commune de Les mégalithes de l’arrondissement de Dinan PDF. Glomel est une commune rurale située dans l’extrême sud-ouest des Côtes-d’Armor et limitrophe au sud du département du Morbihan qui fait partie du territoire breton traditionnel du pays Fisel.


Cet ouvrage présente au grand public l’ensemble des monuments mégalithiques de l’arrondissement de Dinan. Grâce à de très nombreux relevés de terrain, il s’agit du premier inventaire où les monuments subsistants sont systématiquement présentés avec des plans et de très nombreux dessins inédits. Chacun pourra prendre conscience de la richesse patrimoniale de l’arrondissement dans le domaine du mégalithisme L’ouvrage constitue aussi un bon guide pour visiter ces sites témoins de la période du Néolithique.

Par sa superficie, elle se classe au deuxième rang des communes les plus étendues du département, derrière Loudéac. Le chef-lieu est excentré au nord de la commune tandis que l’ancien bourg trévial de Trégornan occupe une position complètement à l’opposé au sud. Le canal de Nantes à Brest la traverse. Article détaillé : Canal de Nantes à Brest. Escalier d’écluses entre la  Grande Tranchée  et le hameau de Saint-Péran 1. Escalier d’écluses entre la  Grande Tranchée  et le hameau de Saint-Péran 2.

Escalier d’écluses entre la  Grande Tranchée  et le hameau de Saint-Péran 3. Maison d’éclusier et écluse sur le canal de Nantes à Brest à Glomel. Crazius avant de se diriger vers le sud. Le nom de la commune est Groñvel en breton. La cure est présentée par le chapitre de Quimper.

Son territoire renferme un grand nombre de montagnes , et plusieurs étangs, qui sont une partie de la source de la rivière de Blavet. La paroisse de Glomel est érigée en commune en 1790 et annexe les territoires de ses deux anciennes trèves : Trégornan et Saint-Michel. Pas un objet de plus que la commune nécessité. La mise à adjudication de cette  coupure de la ligne de partage  est ouverte début 1823. Il s’agit du lot no 6 qui comporte, en plus de la tranchée, la construction des deux premières écluses, Créharer, vers Brest, Quistinic, vers Nantes.