Les murs de mots : Tome 2, 33 nouvelles activités PDF

Un article de Wikipédia, les murs de mots : Tome 2, 33 nouvelles activités PDF’encyclopédie libre. Space Invader, mosaïque numérotée  PA_553 , angle des 72 bis et 72 ter rue des Martyrs à Paris, France. Paris, Invader installe depuis 1996 une série de Space Invaders réalisés en mosaïques de carrelage ou de tesselle sur les murs des grandes métropoles internationales, ainsi que dans l’espace. Il est représenté par la galerie Over the Influence de Hong Kong.


Un Invader dans la cour du palais des papes, à Avignon. Sa démarche artistique — L’invasion — a commencé le jour où Invader a posé le premier Space Invader dans une rue de Paris, près de la place de la Bastille en 1996. Le programme de cette  invasion  commence réellement en 1998. Un Invader à Clermont-Ferrand, rue d’Assas. Ses œuvres ne sont pas posées au hasard. L’artiste choisit ses emplacements selon divers critères qui peuvent être esthétiques ou tactiques.

En règle générale, les mosaïques sont placées entre trois et quatre mètres au-dessus du sol. 4 m, à base de pixels d’un m2  adaptés à l’échelle américaine . Des personnalités ont fait l’objet de modèle pour Invader. La mosaïque, inaltérable et de couleurs pérennes, est un matériau adapté aux surfaces urbaines extérieures. De plus, la forme carrée de ses tesselles fait référence au pixel. Pour les fixer, Invader utilise des colles et ciments professionnels. Les modèles sont confectionnés à l’avance.

Quand Invader arrive dans une ville, il obtient en priorité une carte de celle-ci pour organiser son  invasion . Invader accorde à ces photographies plus une valeur d’œuvre que de document. Un soin particulier y est apporté car chacun d’eux synthétise tout le processus. Chaque plan possède sa propre esthétique, son propre style, et raconte sa propre histoire.

Depuis le début de sa carrière, les supports et les sujets ont été améliorés pour devenir les Space Invaders tels qu’on les connaît aujourd’hui. Si les carreaux de carrelage et les  envahisseurs de l’espace  sont toujours son thème de prédilection, des personnages d’autres jeux vidéo comme Super Mario sont apparus dans les rues du monde entier. En 2010, il apparait dans le film Faites le mur ! On peut l’y voir lors de ses débuts en tant que street artiste. Art in the streets organisé par Jeffrey Deitch.