Les stations de sports d’hiver face au développement durable PDF

Une station de sports d’hiver, plus couramment appelée station de ski, est un type de station touristique, aménagé pour la pratique des sports d’hiver. Les stations de sports d’hiver face au développement durable PDF les pays à climat tempéré, comme l’Allemagne, l’Autriche, la France, l’Italie, la Suisse ou encore les États-Unis, les stations de sport d’hiver sont situées en montagne.


Le développement durable prend de la hauteur. Cette étude apporte des éléments de réponse aux nombreuses interrogations que se posent les stations de sport d’hiver et l’économie touristique face au développement durable, et porte attention sur l’analyse territoriale des stations. Ces différentes contributions interpellent la capacité de résilience du modèle d’aménagement touristique de la montagne française.

Les localités qui en ont la possibilité aménagent donc souvent plusieurs stations : en altitude et plus bas dans la vallée. Dans des pays plus froids, comme le Canada ou la Finlande, des stations peuvent être aménagées sur des collines de très faible altitude, qui sont néanmoins enneigées tous les hivers. La station peut être desservie par une route d’accès ou par des remontés mécaniques en fond de vallée voir en pleine ville comme la télécabine du Prorel qui relie Briançon à la station de Serre Chevalier. Une réorganisation et une clarification du contenu sont nécessaires. En France, par analogie au front de mer, le front de neige est un quartier situé à proximité d’un accès au domaine skiable. On y trouve souvent des commerces, de la restauration, des services ou de l’hébergement. Une station sans bâtiments est parfois nommée un champ de neige.

Des pistes écoles sont souvent situées à proximité du front de neige. Le domaine skiable est un ensemble de pistes reliées entre elles. La pratique de la raquette à neige se développe à partir de la fin des années 1990. Le ski de randonnée alpin se démocratise et le ski de randonnée nordique est une pratique émergente.

L’airboard permet de dévaler une pente, allongé sur une luge gonflable ,avec un casque obligatoire. Le domaine skiable est généralement ouvert de 8-9 heure à 16-17h, mais certaines stations proposent aussi du ski nocturne. Pour pallier le risque de manque de neige, ou pour répondre aux attentes d’une partie de la clientèle, les stations développent de plus en plus ce type d’activités. Cette section est vide, insuffisamment détaillée ou incomplète. Le modèle économique des stations de sport d’hiver est fondé essentiellement sur le service : service des remontées et entretien des pistes, formation aux activités de neige, location de matériel, services d’hébergement et de restauration.

Il existe environ 2 000 stations ayant au moins 5 remontées mécaniques dans 80 pays, ayant attiré 110 millions de skieurs pour 400 millions de journées par saison lors de la dernière décennie. Cette fréquentation est en faible croissance voire en baisse au Japon. En France l’exploitation des remontées mécaniques est considérée comme un service public qui peut être géré en régie municipale ou par délégation. Une station de sport d’hiver fait appel à de nombreux corps de métiers.