Martin des Loges : Une histoire… dans l’Histoire de France PDF

Cet article est une ébauche concernant une commune de la Vendée. Si vous avez un doute, l’atelier de lecture du projet Communes de France est à votre disposition pour vous aider. Consultez également la page d’aide à la rédaction d’un martin des Loges : Une histoire… dans l’Histoire de France PDF de commune.


En ce matin d’automne, la forêt des Loges, encore tout humide de la dernière grosse pluie, brillait de plaisir et le jeune Martin se H demandait pourquoi son père l’avait emmené avec lui :
– «Martin, où es-tu, arrive un peu ! J’ai besoin d’un essarteur !»
– «Mais, père, je ne veux pas faire votre métier, je veux être tailleur de pierre, vous le savez bien.»
Le fouet, que le père portait dans sa ceinture, claqua sur les mollets du jeune garçon.

Commence alors, pour Martin, une vie itinérante où il apprendra le métier de tailleur de pierre. Pour cela, il sillonnera l’Orléanais, sa région mais aussi l’Ile de France et la Normandie… au XIIIe siècle sous le règne de Louis IX. C’est l’histoire d’une vie de labeur, de rencontres, d’amitiés, d’amours déçues sur fond historique et social. Il reviendra terminer sa vie dans son village natal, Fai.

Très beau portrait d’un caractère passionné par son travail, d’une âme profonde, s’élevant avec les années, et répandant sa bonté sur son entourage. Attachant, vivant, bien campé…

Marie Louisel nous entraîne au Moyen-Âge à travers le parcours de Martin qui deviendra Compagnon fini à Coutances et réalisera son rêve : construire le clocher de son village.

Elle se trouve à 12 km à l’est de Fontenay-le-Comte et 77 km au sud-est de La Roche-sur-Yon. Elle était traversée par la RN 745 déclassée en RD 745. La commune de Saint-Hilaire-des-Loges est traversée par la rivière Autise au sud, affluent de la Sèvre niortaise. Elle est aussi bordée par la Vendée au nord. Cette section est vide, insuffisamment détaillée ou incomplète. Laub  feuillage , Laube  tonnelle , du néerlandais loof.

La commune de Saint-Hilaire-des-Loges est née en 1828 de la fusion de deux communes : Saint-Étienne-des-Loges et Saint-Hilaire-sur-l’Autise. Article connexe : Histoire des maires de France. Les données manquantes sont à compléter. L’évolution du nombre d’habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. La population de la commune est relativement âgée. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.