Michael Schumacher : Itinéraire d’un surdoué PDF

Il prend une première fois sa retraite à l’issue de la saison 2006. Le 29 décembre 2013, Michael Schumacher est victime d’un grave accident de ski à Méribel, en Savoie. La Michael Schumacher : Itinéraire d’un surdoué PDF-Volkswagen avec laquelle Schumacher a remporté le Grand Prix de Macao.


Après avoir décroché ses deux premiers titres mondiaux avec l’écurie Benetton, en 1994 et 1995, Michael Schumacher aurait pu piloter pour Williams ou McLaren et accumuler les lauriers. Il préféra opter pour la voie de la difficulté et signer chez Ferrari. Après d’innombrables rebondissements, il lui fallut finalement cinq ans pour venir à bout de ce défi et décrocher enfin le titre mondial sur une voiture rouge. Depuis, il a accumulé deux autres couronnes pour en totaliser désormais cinq, ce qui le pose comme l’égal de Juan-Manuel Fangio. C’est l’aventure de ce pilote hors du commun que raconte  » Michael Schumacher, itinéraire d’un surdoué « . Ce livre permet de découvrir comment il a gravi les échelons du succès, quels sont les secrets de son style, mais aussi qui est l’homme caché derrière le pilote. Un homme à la grande générosité et resté simple. Un livre qui se présente également comme un luxueux album-souvenir retraçant la carrière du plus grand pilote de notre époque, si ce n’est de tous les temps.

Michael Schumacher est né le 3 janvier 1969 à Hürth-Hermülheim en Allemagne dans une famille modeste. Son père, Rolf Schumacher, est maçon. Rolf Schumacher construira le premier  vrai  kart de Michael à l’aide de pièces d’occasion et celui-ci gagne son premier championnat du club à l’âge de six ans. Pour permettre à son fils de courir, Rolf prend un deuxième emploi sur la piste, assurant la location et l’entretien des karts, son épouse Elisabeth travaille à la cafétéria du circuit. Allemagne junior en 1984 et 1985.

En 1986, il finit troisième du championnat d’Europe de karting et en 1987 il remporte à la fois le championnat d’Allemagne et le championnat d’Europe. En 1988, il fait ses débuts en monoplace grâce au soutien financier d’un ami de la famille, Jurgen Dilk, et court en Formule Ford 1600 au sein de l’écurie Eufra. Seulement sixième du championnat d’Allemagne, il termine deuxième du championnat d’Europe derrière le Finlandais Mika Salo. En parallèle de la Formule 3, Michael Schumacher est recruté en 1990 par l’écurie Sauber-Mercedes qui dispute le championnat du monde des voitures de sport.

En 1991, Schumacher, qui a renoncé à tenter sa chance dans le championnat international de Formule 3000, pilote à temps plein pour Mercedes en championnat du monde des voitures de sport. Cette fois, il dispose d’un programme pour la saison complète au volant d’une voiture qu’il partage avec Karl Wendlinger. En 1991, Mercedes cherche à placer ses jeunes protégés en Formule 1, et en priorité Michael Schumacher. Dès sa première saison complète en Formule 1 en 1992, Schumacher s’affirme comme l’une des valeurs sûres du peloton. La Benetton B194, monoplace avec laquelle Schumacher est devenu champion du monde pour la première fois en 1994. La Benetton B195 de son second titre mondial en 1995. Début 1994, eu égard à ses impressionnantes prestations lors des essais hivernaux, Schumacher est présenté comme le principal outsider d’Ayrton Senna au championnat.