Nemours Aurélie PDF

Pourquoi Salagon, à Mane, en haute Provence ? Nemours Aurélie PDF Salagon, à Mane, en haute Provence ?


Terre, après la substance l’azur nulle mélodie, nuit sans oubli, les degrés de l’univers le noir des étendues l’immobile durée, le pourpre sang gorgé de bleu, le jaune extrême jaune immédiat timbre mat, dièse violet vert viride l’orange de l’aura de la couronne. Aurelie Nemours.

Un ours c’est grand, presque géant. Mais est-ce plus grand que deux morses ? Chacun vient se mesurer à l’ursidé, mais les sardines apprendront bientôt à leurs dépens qu’un ours, c’est grand mais aussi très gourmand ! Les élèves vont se rendre compte que pour donner à chacun, il faut entrer dans l’univers des nombres, les connaitre, les symboliser, les comparer, les décomposer. Avec les petits, l’enseignant travaille à la construction du système des trois premiers nombres et cela est suffisant.

A la suite du travail de comparaison de quantités, la nécessité d’entrer dans le dénombrement vient s’appuyer sur le livre « 1,2,3 banquise » et le jeu du facteur permet de manipuler et de mémoriser une petite quantité en décomposant le nombre 3. L’enseignant accueille les élèves le lundi en les aidant à compléter leur collection si ceux ci rapportent des éléments. Les cartes peuvent être groupées par initiales pour complexifier les recherches. Puis ils se répartissent dans les ateliers proposés et aux coins jeux. MARDI: L’enseignant demande aux élèves s’ils se rappellent ce qu’ils ont fait hier pour ranger la collection de bouchons, il attend que le mot carré soit utilisé. MERCREDI : L’enseignant propose de ranger une autre collection à l’aide du tableau de Mme Neumours, est-ce qu’un élève a une collection avec des éléments carrés pour mettre un carré sur un carré ? Il annonce que la semaine prochaine, chacun va réaliser un tableau-collection.

L’exercice demande une stratégie pour évaluer la quantité qui ne dépassera pas le contenu exact de la boîte à œufs car si l’élève finit sa distribution avec un bouchon ou plusieurs qu’il ne peut mettre dans sa boite, le jeu est perdu. LUNDI: L’enseignant présente le livre de la semaine « 1,2,3 Banquise». MARDI:L’enseignant lit le livre de la semaine «  1,2,3 Banquise». MERCREDI :Idem qu’hier mais en ajoutant les renards, combien faut-il de morses pour faire aussi grand que l’ours, combien faut-il de renards pour faire aussi grand que l’ours ? JEUDI:L’enseignant lit le livre de la semaine «  1,2,3 Banquise». L’enseignant demande aux élèves de montrer avec leur doigts combien il faut de morses pour faire aussi grand que l’ours, idem pour les renards. VENDREDI:L’enseignant reprend le livre de la semaine « 1,2,3 Banquise ».

Il explique : « Pour faire aussi grand qu’1 ours, il faut 2 morses ou 3 renards». Puis ils regardent le cahier de liaison . Il s’appuie sur sa feuille modèle pour savoir combien il demande de morses ou de renards. A chaque commande reçue, l’élève vérifie sur sa feuille de comparaison et valide. Les cartes-images sont remises à leur place. Avez-vous des collections à partager ?