Parlez-vous le patois de Paris ? PDF

Use LoopiaWHOIS to view the domain holder’s public information. Are you the owner of parlez-vous le patois de Paris ? PDF domain and want to get started? Login to Loopia Customer zone and actualize your plan.


Découvrez dans ce livre original le patois parisien, non pas l’argot du titi mais la langue du peuple de Paris, parlée au siècle des Lumières et même avant; français déformé, plein de saveur, imagé et inventif, de ceux qui n’avaient pas accès au savoir académique.
Dans le glossaire de l’Étude sur le patois de Paris et de sa banlieue que ce livre republie, Charles Nisard recense le « style poissard et burlesque », celui des vaudevilles qui remplissaient les salles d’avant la Révolution. Ce lexique est complété d’une sélection tirée du gros Dictionnaire du bas-langage de D’Hautel, dont les mots, plus familiers, ne manquent ni de verdeur ni de saveur.
À découvrir pour le plaisir.

Langue poissarde et bas-langage
On connaît l’argot du titi parisien, celui des colporteurs et des crieurs de journaux, on connaît moins le patois parisien, la langue des gens de la rue, harengères et mégères, parlée dans la capitale depuis la Fronde, jusqu’à la Révolution et même au-delà.
Les Éditions D’Orbestier ont eu la bonne idée de republier la plupart des entrées de l’ouvrage de Charles Nisard de 1872: Étude sur le langage populaire ou Le Patois de Paris et de sa banlieue. L’auteur écrivit une recension de la langue parlée à Paris aux XVIIe et XVIIIe siècles dans les milieux populaires. Ce patois fondé sur l’exagération, survivra jusqu’à l’Empire, surtout dans les faubourgs de Paris, sans toutefois s’imposer comme une « langue de banlieue ».

En complément de ce lexique l’éditeur a sélectionné quelques entrées du Dictionnaire du bas-langage ou des manières de parler usitées parmi le peuple, de D’Hautel, publié à Paris en 1808, qui porte sur la même époque. L’ouvrage est judicieusement illustré de belles estampes de Nicolas de Larmessin, tirées des Costumes grotesques et Les métiers. Elles présentent un catalogue très instructif des objets et techniques utilisés par les gens du peuple, artisans et commerçants, à la fin du xviie siècle, dont la langue devait être celle qui fait l’objet de cet ouvrage.

Ce livre illustré de photos anciennes, petit dico avec une couverture originale « à trou », est une curiosité qui s’inscrit dans une nouvelle collection « Le Jeu des mots » aux Éditions D’Orbestier. Trois autres titres viennent de paraître: Parlez-vous argot? Parlez-vous nantais? Parlez-vous chaumois?

Register domains at Loopia Protect your company name, brands and ideas as domains at one of the largest domain providers in Scandinavia. Our full-featured web hosting packages include everything you need to get started with your website, email, blog and online store. Son père, Victor Scutenaire est employé à la Caisse d’épargne, son grand-père paternel est venu de Montpellier. La grand-mère paternelle de sa mère, Louise Liégeois, fille d’un receveur des contributions, était originaire d’Andalousie, venue de Cordoue vers 1850. De 1911 à 1913 il est surtout élevé par les oncles, forgerons, de sa grand-mère paternelle. Il fréquente les enfants des ouvriers carriers.