Piece Romantique Flute Seule PDF

Elle reçoit une éducation religieuse stricte et ressent, très vite, une grande piété et une grande foi qu’elle conserve toute sa vie. Aussi affronte-t-elle avec courage et détermination les préjugés hostiles pour la vie d’artiste et les mœurs légères que l’on prête aux piece Romantique Flute Seule PDF qui se destinent à une telle carrière. Dès son plus jeune âge, Mélanie joue, toute seule, sur le vieux piano de ses parents. En 1877, elle a son premier accessit d’harmonie et accompagnement.


DF 00587200 / Flute / SCORE /

Ensuite, elle étudie dans la classe d’Auguste Bazille pour l’accompagnement où elle est la condisciple de Claude Debussy. Elle obtient, en 1879, un second prix d’accompagnement puis un premier prix d’harmonie en 1880. Ernest Guiraud confirme en lui envoyant ses vœux pour l’année 1880 :  Ayez vos deux premiers prix aussi beaux que tout le monde y compte . Il devient l’unique amour de sa vie.

Le premier morceau de Mélanie est une pièce pour piano intitulée Impromptu qu’elle signe Mel Bonis : c’est le pseudonyme qu’elle choisit pour ne pas être reconnue comme femme en tant que  compositeur . Ensuite, elle écrit deux mélodies en collaboration avec Hettich sur deux poèmes de sa main Villanelle et Sur la Plage. Hettich est journaliste à L’Art Musical. Il demande sa main mais sa famille s’oppose au mariage et elle démissionne du Conservatoire. Albert âgé de 47 ans, est, lui-même, deux fois veuf et père de cinq enfants.

Au cours des années 1890, Mélanie retrouve Amédée Hettich, et elle collabore à sa célèbre collection les airs classiques. Ils travaillent ensemble : elle compose des mélodies et des chœurs sur les textes du poète et il l’aide à faire valoir sa musique tout en lui ouvrant les portes des grands éditeurs parisiens. En proie au doute et à la culpabilité jusqu’à sa mort, Mel Bonis compose plus que jamais dans les années 1900, sublimant ainsi sa douleur, la transformant en création. Mel Bonis, revenu de la guerre, tombe amoureux de Madeleine et veut l’épouser. Mélanie n’a pas d’autre choix que d’avouer, sous le plus absolu secret, la vérité.

En 1932, Edouard décède au Caire. Il a 36 ans et 4 jeunes enfants. La compositrice se concentre, maintenant, sur la musique religieuse où elle essaie de rencontrer  l’amour divin  qui s’exprime, par exemple, dans son Cantique de Jean Racine écrit à la mémoire de ce fils disparu. Mel Bonis laisse une œuvre importante d’environ trois cents pièces, dont cent-cinquante pour piano et vingt-deux de musique de chambre.