Plonger PDF

Principaux courants marins : en rouge les courants chauds, en bleu les courants froids. Un courant marin est un mouvement d’eau de mer régulier, continu et cyclique. Le flux et le reflux ne se produisent que deux fois par an dans la plus grande partie plonger PDF cette mer : pendant six mois, en été, la marée porte au nord-est, puis en hiver, elle porte au sud-ouest. Le rédacteur assimile les courants océaniques à la marée comme les marins et les scientifiques pendant des siècles.


En France, le nom de Robert Enke n’est guère familier aux amateurs de football. Pourtant, ce joueur allemand conserve dans son pays une étonnante aura, et son suicide le 10 novembre 2009, vingt ans jour pour jour après la chute du Mur de Berlin, l’a propulsé au rang de mythe…

Ce sont les navigateurs européens qui découvrirent les courants dans l’Atlantique. Gulf Stream, ne pouvant avancer malgré le vent, en sa partie la plus puissante, au large de la Floride. Les eaux courent vers le Brésil, longent la Guyane, entrent dans le golfe du Mexique, puis s’incurvent pour passer rapidement à travers les Bahamas. Floride, de la Virginie et de toute l’Amérique du Nord, l’autre s’oriente vers l’est, à destination de l’Europe et de l’Afrique. Enfin elles redescendent au sud, rejoignant la première partie de leur trajectoire et tournent ainsi indéfiniment. Première carte des courants par le jésuite allemand Athanasius Kircher, parue vers 1665.

Coïncidence, à la même époque paraît la première carte du monde montrant les courants. La Société royale voulut déterminer les endroits et les causes de ces mouvements. Le détroit de Gibraltar fut leur première enquête, mais les Anglais ne purent parvenir à aucun résultat concluant. Marsigli réfugié dans le sud de la France fit encore nombre de découvertes importantes sur le milieu marin. Newton avait montré le lien entre la gravitation et les marées et la différence n’était pas encore bien nette entre courant marin et marées. En 1740, l’Académie des sciences dota quatre prix pour couronner les meilleurs travaux.

Carte du Gulf Stream publiée en 1769 par Benjamin Franklin. Carte générale des principaux courants marins tels qu’ils étaient connus en 1910. En 1769 Benjamin Franklin publie la première carte du Gulf Stream, y indiquant les vitesses. Malgré cela les navires ne suivirent pas ses indications. Franklin profitant de ses voyages prenait la température des eaux. Il publia une carte améliorée en 1776 à Paris dont les Français bénéficièrent pour les approvisionnements en armes et équipements.