Pouvoirs, N° 124 : L’Espagne PDF

Cette page est en semi-protection longue. Le titre de cette page ne peut être modifié. Europe du Sud — et, selon les définitions, d’Europe de l’Ouest — qui occupe la plus grande partie de la pouvoirs, N° 124 : L’Espagne PDF Ibérique. En 2015, il s’agissait du vingt-huitième pays le plus peuplé du monde, avec 46 millions d’habitants.


L’Espagne est bordée par la mer Méditerranée au sud et à l’est, à l’exception du territoire britannique de Gibraltar et le détroit du même nom qui sépare le continent européen de l’Afrique. Du fait de son emplacement, le territoire espagnol a été l’objet de nombreuses influences externes, souvent simultanément, depuis les temps préhistoriques jusqu’à la naissance de l’Espagne en tant que pays. Articles détaillés : Histoire de l’Espagne et Chronologie de l’Espagne. Les populations autochtones de la péninsule Ibérique s’appelaient les Ibères. D’après les éléments livrés par l’archéologie et les recherches les plus récentes, il semble falloir abandonner l’idée que les Ibères soient un peuple migrateur venu d’Afrique. Les premières populations ibériques à s’affirmer sont identifiées au Sud de la péninsule. Nord de l’Ibérie : la région de l’Èbre.

Bronze de Botorrita I, alphabet celtibère oriental. Ils adaptent l’écriture ibérique nord-orientale à leur langue, donnant ainsi naissance à l’écriture celtibère. Articles détaillés : Hispanie romaine, Conquête romaine de la péninsule Ibérique et Romanisation de l’Hispanie. Carthage lors de la Deuxième guerre punique. L’Hispanie citérieure ou Tarraconaise, du nom de sa capitale Tarraco, la plus étendue, au nord et à l’est, est celle où se concentre l’effort de conquête puis de pacification des Celtibères.