Quick et Flupke, tome 6 : Pas de quartier PDF

Cet article est une ébauche concernant la bande dessinée. Quick et Flupke est une série d’albums de quick et Flupke, tome 6 : Pas de quartier PDF dessinée belge créée par Hergé.


Ils aiment fabriquer toutes sortes d’engins aussi inutiles que dangereux comme des avions à roulettes ou des planeurs. La couverture du numéro du Petit Vingtième du 20 janvier 1930 annonce dans les pages intérieures la présence d’un nouveau personnage nommé Quick. Les années 1930 à 1935 sont la période la plus fructueuse de la série, avec la création de 277 gags. Après la Seconde Guerre mondiale, les planches sont regroupées par séries. Six recueils des mêmes histoires sont ensuite tirés sous le nom Les Exploits de Quick et Flupke de 1975 à 1982. La maison d’édition Casterman réalise d’abord une édition reprenant les albums des années 1930 à 1950.

Le premier volume n’est pas d’Hergé mais est réalisé après sa mort par Johan De Moor. Les douze albums de Quick et Flupke. Tous les albums sont des recueils de gags d’Hergé, sauf notés. Dupond et Dupont de la série Les Aventures de Tintin. Sur la 4e de couverture de la collection grand format des albums de Tintin, ils sont sous l’affiche présentant les titres des albums, alors qu’ils se préparent à faire éclater la bouteille de whisky du Capitaine Haddock à l’aide d’un lance-pierre. Les gags de Quick et Flupke sont adaptés à la télévision en une série animée de très courts épisodes par Johan De Moor en 1981. Elle est composée de 260 épisodes d’une minute réalisés par l’Atelier Graphoui et Johan De Moor.

Flupke Éditions en Noir et Blanc, Volume 1, Casterman 2002, note des éditeurs, p. Flupke Éditions en Noir et Blanc, Casterman, 2002, Vol. Rechercher les pages comportant ce texte. La dernière modification de cette page a été faite le 24 février 2019 à 23:08.

Ric Hochet est un personnage de bande dessinée créé par le scénariste A. Journaliste, Ric Hochet coopère régulièrement avec la police judiciaire. Ses enquêtes se déroulent souvent dans une atmosphère fantastique qui cache de sordides pulsions meurtrières et les intérêts étroits des protagonistes. Ric Hochet, journaliste, héros de la série. Lors de la parution de la première planche de Mystère à Porquerolles dans l’hebdomadaire Tintin, le 22 mai 1962, on peut lire sur un porte-nom déposé sur le bureau de Ric Hochet : « Richard Hochet ». Tandis que lors de la parution de l’album, deux ans plus tard, le prénom et le nom ont été effacés. Commissaire Bourdon, de son identité complète Sigismond Bourdon, il tient un poste depuis toujours dans la direction régionale de la police judiciaire du quai des Orfèvres.