Tous les bons pains de nos régions PDF

Je suis heureux d’être ici ce matin. Et nous sommes heureux de Nous apprécions cette grande communion fraternelle avec ces anciens cantiques de tous les bons pains de nos régions PDF foi. C’est Lui qui a le dernier mot. Pendant qu’on chantait, j’étais assis là-bas et je parlais à mon vieil ami, frère Brown.


Les pains de France racontent l’histoire de leurs terroirs. Après avoir rapporté les anecdotes et les traditions boulangères des régions françaises, cet ouvrage présente quatre recettes pour chacune d’elles : un pain traditionnel, une tartine aux ingrédients du pays, un pain friandise et l’art d’accommoder le pain rassis. A cela s’ajoute très souvent une recette régionale spécialement adaptée à la machine à pain. Alors, à vos fourneaux, et pas question d’en perdre une miette !

Et il a dit: « Frère Branham, jusqu’hier, je ne comprenais pas du tout ce dont vous parliez. Il a dit: « Si les gens pouvaient vraiment pénétrer ce que vous dites, a-t-il dit, chaque obstacle serait ôté du chemin. Si seulement vous pouviez saisir Cela, si vous pouviez comprendre Cela Voyez? Je parlais à mon jeune ami Ernie Fandler. Je pense que certains d’entre vous qui êtes en liaison téléphonique se souviennent d’Ernie, comment il s’est converti, comment il a été conduit au Seigneur.

Il ne parle pas bien l’anglais, autrement j’aurais aimé l’inviter pour nous dire un mot. Et il confond totalement ses « nous a » et ses « nous est ». Il me demandait si je me souviens du temps où on était à Shawano, où il habite. Et si j’ai bien compris, là en France ce matin, il y a plus de deux mille Français qui jeûnent depuis plusieurs jours pour que nous allions en France apporter le Message en français. Les choses commencent à être florissantes maintenant, ça commence La balle commence à s’ouvrir pour que le blé s’expose en pleine vue là maintenant. Rappelez-vous, ceux qui s’attendent au Seigneur renouvellent leurs forces. Et souvenez-vous bien, il viendra de l’ouest un cavalier sur un cheval blanc.

Nous chevaucherons encore sur cette piste. Maintenant, je voudrais dire à frère Léo Hier soir, je parlais de frère Wood son frère est ici. Frère Léo, si vous et le petit groupe qui suit au téléphone là-bas ce matin Soeur Mercier, ton père est ici. Il est quelque part ici dans le bâtiment, et il va très bien. Le matin où il a été guéri là au Tabernacle, il y avait deux cas sérieux de cancer, les deux personnes étaient à l’article de la mort, mais toutes les deux ont été guéries. Et leur père, un vieil homme qui avait piqué une crise cardiaque, s’est rétabli pour la gloire de Dieu.

Et il est quelque part ici dans la réunion. Je n’arrive pas à l’identifier dans la foule pour le moment, mais il était ici hier soir. Life Tabernacle, ici à Shreveport, il y a un monde fou pour l’école du dimanche. Vous savez, si je vivais à Shreveport, je ne parle en mal de personne, mais c’est cette église que je fréquenterais, juste ici, le Life Tabernacle. Le Life Tabernacle est aujourd’hui un tabernacle interdénominationnel. Et maintenant, soeur Moore, je ne la vois nulle part, elle Oui, là au fond.