Viticulture-Arboriculture, Volume 13 PDF

L’Homme a commencé à cultiver le riz il y a près de 10 000 ans, lors de la viticulture-Arboriculture, Volume 13 PDF néolithique. Cette culture se développe d’abord en Chine, puis dans le reste du monde. Oryza rufipogon, dont dérive les riz cultivés, existe depuis moins de 680 000 ans.


Le riz était connu des anciens Grecs, depuis les expéditions d’Alexandre le Grand en Perse. Il existe une riziculture sèche, où le riz ne dispose que des eaux des pluies. On peut la pratiquer sur des brûlis forestiers ou herbeux, mais il faut en déplacer les champs chaque année, ce qui impose une longue jachère entre deux utilisations des mêmes champs. On sème directement les graines dans le sol, on n’apporte pratiquement pas de fumures. Il n’y a qu’une seule récolte annuelle.

Plus perfectionnée est la culture sèche avec jachère courte, souvent remplacée par la culture de fourrage pendant 3 ou 4 années. Les travaux de labourage, de désherbage sont souvent motorisés. On effectue un semis direct dans le champ. Le paysan utilise des engrais organiques ou minéraux. Les rendements peuvent atteindre 20 quintaux à l’hectare. On trouve cette riziculture au Japon, à Taïwan, en Malaisie.